Particuliers > Immobilier > 5 raisons d’investir dans l’épargne immobilière

5 raisons d’investir dans la pierre-papier

Sociétés Civiles de Placement immobilier (SCPI) et Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI) ouvrent les portes de l’investissement indirect dans l’immobilier (résidentiel, bureaux, commerce…). Découvrez 5 bonnes raisons d’investir.

Pourquoi investir dans la pierre-papier ?

  • Un accès facile et rapide à un placement permettant de diversifier une partie de votre épargne dans l’immobilier de manière indirecte.
  • Une gestion clés-en-mains : nos équipes de professionnels s’occupent de tout et gèrent pour vous les investissements moyennant une commission de gestion annuelle.
  • Une diversification des risques par le nombre ou la nature des biens, la diversité des régions et villes dans lesquelles les investissements sont réalisés moyennant une commission de gestion annuelle.
  • Une source potentielle de revenus pouvant être récurrents dans le cadre du compte-titres, ou la capitalisation de ces revenus si vous optez pour l’assurance vie, cependant les revenus ne sont pas garantis.
  • Un investissement à votre rythme (pour les OPCI): vous pouvez effectuer des versements ponctuels ou programmer des versements réguliers sur votre compte-titres, votre contrat d’assurance vie ou de capitalisation lors de vos souscriptions d’actions d’OPCI.

Points de vigilance

Lorsque vous investissez dans une SCPI ou un OPCI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

il s’agit d’un placement à long terme, vous devez conserver vos parts ou actions pendant une durée correspondant à un minimum de 8 ans et pour les SCPI fiscales la durée minimum est plus longue (entre 15 à 17 ans) car elle est liée à un dispositif fiscal ;

le capital investi et le rendement ne sont  pas garantis ;

la revente des parts n’est pas garantie par la société de gestion de la SCPI ;

la rentabilité d’un placement en parts de SCPI ou actions d’OPCI est de manière générale fonction :
- des éventuels dividendes qui pourraient vous être versés. Le versement des dividendes, soumis à l’approbation préalable de l’assemblée générale, n’est pas garanti et peut évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction des conditions de location des immeubles, notamment de la date de mise en location des immeubles et du niveau des loyers
- du montant du capital que vous percevrez, soit lors de la vente de vos parts ou de vos actions, soit lors de la liquidation de la SCPI ou de l’OPCI. Ce dernier montant n’est pas garanti et déprendra du prix de cession du patrimoine immobilier détenu par la SCPI ou l’OPCI et de la situation du marché de l’immobilier (qui peut connaître de hausse et de baisse) lors de la cession.

la rentabilité des OPCI peut également dépendre de l’évolution des marchés financiers pour la poche financière.

dans le cadre d’un financement de l’investissement par prêt bancaire notamment pour une SCPI, l’investisseur doit prendre en compte la possible absence de dividende, les premières années (pendant la constitution du patrimoine immobilier), qui peut nécessiter une contribution directe de sa part. Par ailleurs, si le rendement des parts achetées à crédit n’est pas suffisant pour rembourser l’emprunt à terme, ou en cas de baisse du prix lors de la vente des parts, le souscripteur devrait payer la différence.

Ainsi, la rentabilité d’une SCPI ou d’un OPCI ne peut être appréciée qu’à la fin des opérations de cession ou de liquidation.

Trouverun placement