Particuliers > Optimiser votre fiscalité

Optimiser votre fiscalité

Fiscalite

Différentes solutions s’offrent à vous pour optimiser votre fiscalité : le Plan d’Epargne en Actions et l’Assurance Vie, pour investir dans un cadre fiscal avantageux ; les solutions d'optimisation fiscales ; l’assurance vie et le « démembrement », pour assurer sa transmission dans des conditions fiscales avantageuses. 

Investir dans un cadre fiscal avantageux

Deux enveloppes permettent d’investir sur un large choix de supports, dans un cadre fiscal avantageux : le Plan d’Epargne en Actions (PEA) et l’Assurance Vie.

Plan d’Epargne en Actions (PEA)
A horizon 5 ans : le PEA vous exonère d’impôt sur les plus-values et les revenus du PEA (hors prélèvements sociaux), à condition de ne pas effectuer de retrait les 5 premières années.

Assurance vie
A horizon 8 ans : l’assurance vie offre différents avantages fiscaux, selon le mode de sortie : abattement de 4 600 € (9 200 € pour un couple) sur les intérêts et plus-values réalisés en cas de sortie en capital après 8 ans, exonération d’impôt pour la transmission...

 

Transmettre votre patrimoine dans de bonnes conditions fiscales

L’Assurance vie
­- L’assuranc­e vie vous permet de protéger ou de favoriser une ou plusieurs personnes de votre choix après votre disparition.
­­­- Généralement, les capitaux versés au bénéficiaire d'un contrat d'assurance vie ne font pas partie de la succession du défunt

 

Alléger votre fiscalité

Optimiser votre fiscalité :

FIP Amundi France Développement n°4

Parts A1 : éligibles à la réduction ISF commercialisation ouverte jusqu’au 15/06/2016 maximum pour les patrimoines supérieurs à 2,57 M € et jusqu'au 18/05/2016 pour les patrimoines inférieurs à 2,57 M€ (cf. brochure pour les télédéclarations).
Parts A2 : éligibles à la réduction « IR », commercialisation ouverte jusqu’au 31/12/2016.

Le FIP Amundi France Développement n°4 permet de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à :
Pour l’ISF (parts A1) à 50% du montant net investi (hors droit d’entrée) retenu à hauteur de 80% (montant du FIP investi dans les PME) et plafonnée à 18.000€ par foyer fiscal et par an, sous réserve d’être redevable à l’ISF et de conserver les parts au moins jusqu’au 31 décembre 2021.

Pour l’IR (parts A2) à 18 % du montant net investi et plafonnée à 12 000 € (célibataires) ou 24 000 € (Couples) par foyer fiscal et par an, sous réserve d’être redevable de l’IR, de respecter le plafond de 10 000 € des niches fiscales et de conserver les parts au moins jusqu’au 31 décembre 2021.

Les plus-values réalisées, y compris les revenus capitalisés, sont exonérées de l’impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux) au-delà de 5 ans.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure et n’hésitez pas à en parler avec votre Conseiller.

 

Mandat PME ISF

Période de commercialisation du 15 avril au 3 juin 2016.

Financez des PME non cotées (loi TEPA) et contribuez à soutenir leur développement, via un mandat spécialisé, en contrepartie d’une durée de placement de 10 ans et d’un avantage fiscal.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure et n’hésitez pas à en parler avec votre Conseiller.

La loi TEPA du 21 août 2007 vise notamment à dynamiser l’investissement dans les PME en offrant aux redevables à l’ISF de déduire de leur impôt, sous certaines conditions, leur investissement au capital de PME.

Trouverun placement