Chorélia

Ce nouveau fonds est une alternative à un placement risqué de type « actions », qui, en contrepartie d’un plafonnement de la performance éventuelle à échéance des 10 ans, offre une protection partielle du capital à hauteur de 85 % du capital investi (hors frais), le 27 avril 2028*.

Une performance liée au potentiel de croissance de grandes entreprises européennes, dans la limite d’un taux de rendement annuel plafonné à + 7,18 %*

La performance de Chorélia dépend de l’évolution sur 10 ans d’un
« panier »  de 20 actions (calculée hors dividendes) et, plus précisément les 20 premières pondérations de l’indice Stoxx Europe 50.

À l’échéance, le 27 avril 2028, vous bénéficierez d’une performance finale positive ou négative correspondant à la moyenne des performances des actions du panier, sachant que la performance retenue pour chaque action, calculée hors dividendes, est plafonnée à +100 % au terme des 10 ans (soit un taux de rendement annuel de +7,18 % maximum*) sans être limitée à la baisse.

 

Une protection partielle à 85 % du capital, à l’échéance*

Chorélia a pour objectif de faire évoluer votre épargne sur les marchés européens tout en encadrant, à l’échéance, les risques pris en contrepartie d’une détention des parts jusqu’à l’échéance du fonds.

Ainsi, en cas de baisse des marchés, vous avez la certitude de récupérer, à l’échéance, au minimum 85 % du capital initial investi*. Votre risque de perte en capital ne pourra donc excéder 15 %* hors frais, même en cas de forte baisse des marchés. 

 

Une solution simple et accessible

Avec Chorélia, tout est clair dès le départ ! Il suffit de conserver vos parts jusqu’au 27 avril 2028 pour profiter de la protection partielle du capital* et pour obtenir une éventuelle performance finale positive (plafonnée à la hausse). Il existe cependant un risque de perte en capital limité à 15 %*.

En cas de sortie anticipée (rachat total ou partiel, décès ou arbitrage avant l’échéance), la valeur de votre placement sera fonction des conditions de marché ce jour-là, avec une éventuelle perte en capital non mesurable a priori, la protection partielle du capital ne s’appliquant que pour les investisseurs conservant leur placement jusqu’à l’échéance, soit le 27 avril 2028. Des frais de sortie seront par ailleurs appliqués : 1% sur la dernière valeur liquidative des mois de mars, juin, septembre et décembre de chaque année civile (de juin 2018 à mars 2028) ou 2 % aux autres dates.

  

* L’expression “capital partiellement protégé à l’échéance” utilisée dans ce document désigne la protection de 85% de la Valeur Liquidative de Référence du support financier. La protection, à l’échéance, du capital initial investi, les performances et rendements potentiels annoncés dans ce document sont calculés hors frais d’entrée (CTO/PEA), hors frais liés à l’assurance vie (frais sur versement ou arbitrage, frais de gestion et cotisation éventuelle de la garantie complémentaire en cas de décès) et hors fiscalité liés au cadre d’investissement s’appliquant aux investisseurs ayant souscrit sur la Valeur Liquidative de Référence et conservant leurs parts jusqu’à l’échéance de la formule le 27 avril 2028. La Valeur Liquidative de Référence est définie comme étant la plus élevée des Valeurs Liquidatives établies entre le 9 janvier 2018 inclus et le 27 avril 2018 inclus. Les rendements annualisés obtenus sont calculés sur la période du 27 avril 2018 au 27 avril 2028.
Trouverun placement